Étant donné que les conditions météorologiques sont variables d’une année à l’autre, certaines années bénéficient de conditions de culture du raisin bien meilleures que d’autres. Le millésime d’un vin correspond à l’année où les raisins ont été récoltés. Le millésime constitue un facteur le plus important pour déterminer un meilleur vin.

Généralité concernant le millésime

Un millésime permet de découvrir les qualités des raisins récoltés au cours d’une seule année et le terroir d’une région viticole spécifique. Celui-ci peut donner un meilleur aperçu de la saison de croissance du raisin et des conditions météorologiques. Ces facteurs sont déterminants pour les arômes, les saveurs et la qualité du vin et peuvent aider à faire le bon choix. Le millésime du vin identifie l’année où les raisins du vin ont été récoltés. Il n’a rien à voir avec l’année de mise sur le marché du vin.

Des vins à millésime unique sont simplement des vins produits avec des raisins provenant d’une seule année de récolte ou d’une seule récolte. Pour être étiquetés « single vintage », les vins doivent être composés de 75 à 95 % de la même récolte de raisins, le pourcentage est variable à l’intérieur de cette fourchette selon les régions viticoles. Cliquez sur https://www.comptoirdesmillesimes.com/chateau-yquem pour plus d’infos.

Les bienfaits du vin millésime

Les vins peuvent stimuler la circulation sanguine qui peut prévenir la formation de rides et le vieillissement de la peau. Pourtant, il faut éviter de boire en excès, car le flux hormonal risque de perdre son équilibre et d’entraîner une déshydratation de la peau et aggraver les risques d’acné. Les antioxydants rajeunissent la peau, augmentent son élasticité et la maintiennent brillante et éclatante. Les niveaux élevés d’antioxydants contenus dans le vin, lorsqu’ils sont appliqués directement sur la peau, peuvent inhiber la croissance des bactéries responsables de l’acné et sont bénéfiques pour maintenir une peau saine.

La consommation de vin peut contribuer à réduire les lipoprotéines de basse densité et à réduire le risque de maladie cardiaque. En outre, le vin prévient la formation de caillots sanguins.  Les polyphénols peuvent contribuer à protéger la paroi des vaisseaux sanguins du cœur. La consommation de 1 à 2 verres par jour peut réduire le risque cardiovasculaire. De nombreux chercheurs ont montré que la consommation de polyphénols est associée à une réduction du risque de maladies cardiovasculaires. Les vins contiennent des polyphénols que l’on retrouve activement dans les flavonoïdes qui ont également des propriétés antioxydantes putatives.

Les antioxydants aident le corps à combattre les radicaux libres qui peuvent endommager les cellules et les organes. Le resvératrol est un polyphénol que l’on trouve plus particulièrement dans les vins rouges. Il s’agit d’un puissant antioxydant que l’on trouve dans la peau du raisin et dans le jus de raisin rouge. La maladie d’Alzheimer est une détérioration mentale qui peut survenir avec l’âge. Là encore, le resvératrol présent dans les vins contribue à maintenir les vaisseaux sanguins ouverts, de sorte que l’apport essentiel de glucose et d’oxygène puisse circuler librement vers le cerveau pour le maintenir en état de marche et en vie.

Categories:

Tags:

Comments are closed

Du restaurant à votre assiette

assiette

Passion art culinaire, la France s’illustre comme le meilleur pays de la gastronomie, découvrez les dernières tendances cuisines, des bonnes adresses de chef de renom et tout le matériel pour reproduire ces oeuvres d’art.